Comme un terrier dans l’igloo

Contact

Dan et Guy Ferdinande
67 rue de L’église

59840

Lompret

Le ris au laid

1er avril 2004

Le ris au laid

Confidence
On m’invite, ça et là,
pour y faire mon cinéma.
J’prends ma valoche…
Qui eût pu croire, dans le canton,
que j’étais digne d’un don,
moi la cloche.

Poème
de l’instant

La colline que nous gravissons

Mais soudain, l’aube nous appartient.
Sans savoir à quoi cela tient, nous agissons.
Sans savoir à quoi cela tient, nous avons
tenu bon,
Témoins d’une nation non pas brisée,
mais simplement inachevée.

Amanda Gorman, La colline que nous gravissons , Traduit de l’anglais (États-Unis) par Lous and the Yakuza, Éditions Fayard, 2021.