Concerts célestes de Kiril Kadiiski

Concerts célestes de Kiril Kadiiski

suivi de Les travaux de Dieu et de Mais qui.

"(…)la poésie de Kiril Kadiiski est de plain-pied avec la vie : physique et métaphysique à la fois. L’univers de ce poète bulgare - sûrement le plus important de sa génération - est un subtil espace-temps mêlé au quotidien ordinaire et toujours illuminé par l’image, "un nuage de soleil à la main (…) Homme des cilles comme de la campagne, fidèle à ses racines, à son pays, et en même temps cosmopolite, Kiril Kadiiski porte en lui l’intime conviction que seule la poésie a le pouvoir de "raccomoder ce vieux monde déchiré"".

Jean Orizet

Kiril Kadiiski est poète bulgare et actuellement directeur du centre culturel bulgare de Paris. Il a déjà publié au Cherche-midi Les cinq saisons, qui a reçu le prix Max Jacob étranger.

Paru le 1er septembre 2006

Éditeur : Le Cherche-Midi

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Évariste de Parny

Poésies érotiques

Enfin, ma chère Éléonore,
Tu l’as connu ce péché si charmant
Que tu craignois, même en le désirant ;
En le goûtant, tu le craignois encore.
Eh bien, dis-moi ; qu’a-t-il donc d’effrayant ?
Que laisse-t-il après lui dans ton âme ?
Un léger trouble, un tendre souvenir,
L’étonnement de sa nouvelle flamme,
Un doux regret, et surtout un désir…
… Moments délicieux, où nos baisers de flamme,
Mollement égarés, se cherchent pour s’unir !
Où de douces fureurs s’emparant de notre âme,
Laissent un libre cours au bizarre désir !

Évariste de Parny, Poésies érotiques, 1778.