Confluences poétiques

Auteurs : Zéno Bianu, Salah Stétié, Frédéric Jacques Temple, Charles Dobzynski, Gabrielle Althen, Alain Lance, Luis Mizón, Marie-Claire Bancquart, Werner Lambersy, Tahar Bekri, Gil Jouanard, Paul Louis Rossi, Philippe Delaveau, Jean Portante, Sylvestre Clancier, Hubert Haddad, Eric Sarner

<i>Confluences poétiques</i>

Éditorial : Luis Mizón
"Poésie turque Contemporaine", présentation de Timour Muhidine
Enis Batur, Iavcar Altınel, Lâle Müldür, Haydar Ergülen, Küçük Iskender,
Bejan Matur, Bâki Ayhan T, Azad Ziya Eren, Murat Mente.

"La rencontre poétique"
Présentation de Gil Jouanard, Etel Adnan, Gabrielle Althen, Marie-Claire Bancquart, Tahar Bekri, Margo Berdeschevsky, Zéno Bianu, Sylvestre Clancier, Philippe Delaveau, Charles Dobzynski, Jean Guiloineau, Hubert Haddad, Werner Lambersy, Alain Lance, Luis Mizon, Prithwindra Mukherjee, Tita Reut, Jean-Dominique Rey, Paul Louis Rossi, Eric Sarner, Salah Stétié, Frédéric Jacques Temple.

"Le Barbu de la Place Mauber", par Gil Jouanard.

"L’ailleurs en Grande-Bretagne", présentation de Jean Portante.
Ágnes Lehóczky, Justina Semetaite, Caroline Bergwall, Daljit Nagra, Johan de Wit, Gwyneth Lewis.

"Vie et poésie", entretien avec Claude Couffon par Luis Mizon.

Paru le 1er juin 2012

Éditeur : Confluences poétiques

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Stéphane Crémer

La Terre

Au sortir d’un rêve à Brasilia j’ai empoigné
la terre, déjà si âcre à mes mains
que leurs paumes m’ont paru des papilles
d’où montait un goût avec son parfum.

Quelqu’un est mort bien loin ce matin
et j’ai pensé, en me baissant jusque là
pour l’emporter à mon tour, que je saurais
l’y ensevelir à ma manière en secret.

Ainsi – car n’allons pas priver la poésie
de sa logique : ni car ni ainsi ne sont proscrits
du poème, ni aucuns mots, pourvu qu’ils s’unissent
en pensée par-delà les marges noires du faire-part ! – ,

ainsi je garde près de moi, dans des flacons
comme une épice sur l’étagère de ma cuisine,
ce pigment rouge du Brésil dont je sais qu’un jour,
empesé à l’amidon de mon choix, un beau jour

nous partagerons la délicieuse peinture mitonnée
qui montrera, aussi bien qu’une Joconde enfin
pour de bon éclipsée de son cadre, ce qu’il reste
de cette disparition : un paysage, et son horizon !

Stéphane Crémer, compost, Éditions isabelle sauvage, 2013.