Coplas

Il n’y a de chemins au ciel,
il n’y a de chemins en mer,
il n’y a de chemins sur terre
que pour seulement cheminer.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.

Poème
de l’instant

Valérie Rouzeau

Éphéméride

Une dispute
Une disrupte
Un entendu mal
Un proquiquo
Et merle vadis domino

Valérie Rouzeau, Éphéméride, Éditions La Table ronde, 2020.