Corps à réinventer

Auteur : Charles Dobzynski

<i>Corps à réinventer</i>

Qu’est-ce que le corps, sinon le rendez-vous de toute une vie, à commencer par la naissance ? De cette enveloppe chamelle, comment sortir ? Le poète, lui, prend la tangente ou la cavale. Faute d’inventer son propre corps, il tente de le réinventer dans toutes ses ramifications, physiologiques, familiales, imaginaires, etc. Il est en recherche de paternité, ce qui le conduit à procéder par le truchement de la fiction, à des inventaires, où le sens de la dérision, l’humour, parfois l’humour macabre, tiennent une grande place. Par exemple dans le « faire-part » que l’auteur s’adresse à lui-même. Quitter son propre corps, c’est une façon de retrouver le monde, ses mystères, ses surprises et ses absurdités.

Paru le 1er juin 2005

Éditeur : La Différence

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Évariste de Parny

Poésies érotiques

Enfin, ma chère Éléonore,
Tu l’as connu ce péché si charmant
Que tu craignois, même en le désirant ;
En le goûtant, tu le craignois encore.
Eh bien, dis-moi ; qu’a-t-il donc d’effrayant ?
Que laisse-t-il après lui dans ton âme ?
Un léger trouble, un tendre souvenir,
L’étonnement de sa nouvelle flamme,
Un doux regret, et surtout un désir…
… Moments délicieux, où nos baisers de flamme,
Mollement égarés, se cherchent pour s’unir !
Où de douces fureurs s’emparant de notre âme,
Laissent un libre cours au bizarre désir !

Évariste de Parny, Poésies érotiques, 1778.