Corps lumière de Siham Bouhlal

Dessins de Diane de Bournazel

Dans Corps lumière, suite de Poèmes bleus et regard déjà pris dans La tombe d’épines, Siham Bouhlal relate une passion dans la solitude et puis une révolte du coeur, comme lorsqu’on claque la porte d’une demeure hostile, dans un mouvement irréversible vers une lumière jaillissante qui traverse la nudité d’un coeur, d’un corps.

Diane de Bournazel, qui déjà avait illustré La tombe d’épines, a créé les dessins de la première et de la quatrième de couverture de Corps lumière ; le tirage de tête (20 ex. sur velin d’Arches) est rehaussé de plusieurs dessins originaux.

Paru le 1er septembre 2008

Éditeur : Al Manar

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Lokenath Bhattacharya

Le spectateur enchanté

Posté à la fenêtre, dans la maison qui est la sienne, enca-
dré, tableau lui-même, il reste là, à regarder. Son regard
tourné vers qui, quoi ? Vers la rue ? Ne s’y rencontre-t-il,
au contraire, ni chemin ni défilé ? Pas davantage d’arbres,
de collines, de montagnes ? Pas non plus d’êtres vivants,
pas un seul ? N’y trouve-t-on donc que vide infini, ciel illi-
mité, insondable silence ?

Lokhenath Bhattacharya, Le spectateur enchanté, Éditions La Part des anges, 2000.