Correspondance générale

Auteur : Guillaume Apollinaire

Correspondance générale

Édition de Victor Martin-Schmets.

D’une première lettre de Guillaume à sa mère, à l’âge de onze ans, jusqu’à sa dernière lettre à Reverdy, du 31 octobre 1918, quelques jours avant sa mort, ce corpus unique et chronologique de l’intégralité de la correspondance d’Apollinaire recouvre la vie entière du poète. Il est l’aboutissement de plus de cinquante ans de recherche de l’universitaire belge Victor Martin-Schmets.

Lettres à Lou, à Cocteau, aux Delaunay, Picasso, Marinetti, Juan Gris, Max Jacob, Matisse, Marcel Duchamp, André Breton… Lettres familiales, lettres galantes, lettres de soldat, lettres sur son œuvre, lettres griffonnées, lettres soignées, toutes sont différentes, mais toutes portent la marque de celui qu’on considère comme le plus grand poète du début du XXe siècle. Certaines révèlent des détails biographiques inconnus ou mal connus. Chacune est agrémentée d’un appareil critique complet.
Toute l’intimité intellectuelle et amoureuse d’Apollinaire accessible aux chercheurs et au grand public.

Paru le 27 novembre 2015

Éditeur : Honoré Champion

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Philip Larkin

Où vivre, sinon ?

Is it for now or for always
The world hangs on a stalk ?
Is it a trick or a trysting-place,
The woods we have found to walk ?

Is it a mirage or a miracle,
Your lips that lift at mine :
And the suns like juggler’s juggling-balls,
Are they a sham or a sign ?

Shine out, my sudden angel,
Break fear with breast and brow,
I take you now and for always,
For always is always now.

Philip Larkin, Où vivre, sinon ?, Traduit de l’anglais par Jacques Nassif, Éditions de la Différence, 1994.