Cuisines de l’Immédiat/ Editions de l’attente

Poésie contemporaine

Livres d’artistes

Type de livres
Broché, plaquettes…

Mode de diffusion, de distribution
automne (catalogue et librairies choisies)

Année de création  : 1992

Nombre de parutions par an : 10

Tirage moyen : 250 ex.

Auteurs phares : Jacques Roubaud, Marie Borel, Frédéric Forte, Frédéric Léal, Nathalie Quintane, Hubert Lucot, Jacques Jouet…

Ne souhaite pas recevoir de manuscrits.

Editeur  : Franck Pruja
Tél : 05 56 92 30 89
email : c.immediat@free.fr

Contact

249 rue Sainte-Catherine

33000

Bordeaux

La poule est un oiseau autodidacte de David Lespiau

1er septembre 2005

La poule est un oiseau autodidacte de David Lespiau

Genre : essai volatil Couverture imprimée en sérigraphie
Extrait : " Les poules s’améliorent graduellement. Des onglets permettent de les étudier sous différentes coutures. On peut mettre en place de multiples et infimes codifications sous leurs ailes et en avant. On en vient à faire crisser leurs tendons."
Ce qu’en dit la presse : "Mardi. Vu première poule à deux heures de l’après midi. Pas de soleil aujourd’hui." Et si l’on envisageait la réalité par le prisme de la poule ? Si tout se rapportait à (…)

Huit mains dans le panier

1er septembre 2005

Huit mains dans le panier

“Huit mains dans le panier” a été écrit par Monsieur Gadou, Isabelle Jelen, Franck Pruja et Françoise Valéry, lors de la résidence collective des « Cuisines de l’Immédiat » au cipM (en 2004).
coédition cipM/Spectre Familiers ; collection “Le Refuge”.
Une présentation par Jean-Pascal Dubost et des lectures par Franck Pruja et Françoise Valéry, ainsi qu’une performance d’Isabelle Jelen auront lieu le samedi 8 octobre au Pannonica, à Nantes, de 14h à 15h.
Un buffet alphabétique sera également donné à 19h, (…)

Le seul jardin japonais à portée de vue

1er juin 2005

Le seul jardin japonais à portée de vue

Design de couverture (à rabats) de Françoise Valéry imprimée en sérigraphie
Editions de l’attente et Cuisine de l’Immédiat
Genre : botanique d’un diagramme amoureux
"ils tissent un lien entre ses mains
à rendre à l’observatrice en quête de sens
elle est la préférée, poursuivie dans un tunnel à ciel ouvert
à partir du même projectile (une femme par nuit, jamais plus) se trace un
contour déjà existant
sous une pluie complémentaire
aphoriser cet homme en canyoning
monter ou descendre les gorges, il (…)

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.