D’UN CARNET DE BROUSSE

Gérard Le Gouic

La lumière naît d’une aube incertaine,
on dirait des mares ou du sommeil des arbres.
Le long bâton du berger semblable
de loin à la gaule du piroguier
qui s’étire au-dessus du fleuve.
L’arrêt glissé pour lancer le filet,
la halte pour attendre la bête isolée.
Au soir chacun se lave
des cendres de la grande chaleur,
Se vêt pour la nuit du pagne de la ténèbre.

Gérard Le Gouic
(inédit 2016)

Poème
de l’instant

Yves Buin , Zéno Bianu

Santana de toutes les étoiles

Je viens de tellement si loin
marchant sur les hauts fonds
les nerfs chargés de flambeaux
je viens de plus que là-bas
je joue jusqu’aux lèvres de mes mots
je salue tous mes morts
j’ouvre
l’atelier des nuits scintillantes

Zéno Bianu & Yves Buin, Santana de toutes les étoiles, Le Castor Astral, 2020.