Dans la traversée du visage

Auteur : Hervé Martin

Dans la traversée du visage

Composé de cinq ensembles, le livre ébauche les traits d’une représentation intime. Nourri aux arcanes de l’enfance et mu par le doute, il tente de révéler une figure intérieure. Cette tentative pour atteindre les soubassements de l’être ne peut bien sûr pleinement aboutir, mais elle a le mérite d’avoir entraîné une trajectoire d’écriture féconde. Le poème est alors un recours, quand le concret de l’écriture établi un territoire tangible et qu’il est une consolation par laquelle le poète reprend pieds. Et si se retourner sur soi c’était se risquer au bord d’un précipice, il resterait contre l’adversité la seule voix du poème.

Paru le 1er janvier 2017

Éditeur : Editions du Cygne

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.