De l’air

Auteur : Antoine Emaz

De l'air

"Billes qui restent dans leur toile
un vieux sac
on n’en fera rien

mais les regards pris dans le verre agate
de tous les yeux rencontrés ensachés

ne reste qu’une fatigue lourde

des yeux de verre devant
non pas baissés priants perdus
dans leur profondeur inerte
les billes nous regardent

leur silence écrase
on cherche une façon de continuer
de tricher et laisser de côté
tant seul devant on n’avance plus"

Paru le 1er septembre 2006

Éditeur : L’idée bleue

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.