De la Martinière Jeunesse

Contact

2 rue Christine

75006

Paris

J'ai laissé mon âme au vent de Roxane Marie Galliez et Eric Puybaret

1er septembre 2014

J’ai laissé mon âme au vent de Roxane Marie Galliez et Eric Puybaret

Ce n’est plus moi qui t’offrirai des friandises
Mais dans ta mémoire, j’ai placé d’autres gourmandises
Mange la vie
Mords dedans
Moi, j’ai laissé mon âme au vent
Je me sens plus léger maintenant
Je peux à chaque instant voyager
Partir, revenir, c’est amusant
Tu ne peux pas m’attraper
Tu ne peux pas me tenir
Mais si tu fermes les yeux
Tu peux toujours me sentir

Agenda du (presque) poète par Bernard Friot

1er octobre 2007

Agenda du (presque) poète par Bernard Friot

Aimer la poésie, c’est aimer le monde tel qu’il aurait pu être.
Alain Bosquet
Une année entière passée en poésie ?
Pour découvrir des langages multiples, de nombreux textes,
pour entrer dans un rythme, une musique, un espace,
pour expérimenter aussi : essayer, oser, manipuler, inventer, imiter, rafistoler …
Une année en poésie en compagnie de Bernard Friot et d’ Hervé Tullet pour aider le (presque) poète à affirmer sa (…)

"Peut-être oui" de Bernard Friot

1er septembre 2006

"Peut-être oui" de Bernard Friot

Illustations d’Elisabeth Ferté.
"Oui
Peut-être
peut-être oui
dire oui
je vis
écarter le rideau
regarder au-dehors et
peut-être
oui
ouvrir la fenêtre".
Si l’amour est au coeur des poèmes de Bernard Friot, et avec lui l’émotion, la mélancolie et le doute, les mêmes vibrations animent les illustrations d’Elisabeth Ferté grâce aux jeux des ombres et des lumières, des formes et des (…)

Presque poèmes de Bernard Friot et Catherine Louis

1er octobre 2005

Presque poèmes de Bernard Friot et Catherine Louis

Presque poèmes, écriture poétique
Des textes qui visent la poésie, mais ne s’en font guère s’ils ratent un peu leur cible. Qu’est-ce que la poésie après tout ? Et il décide qu’un texte est poétique ou non.
Il s’agit de trouver les mots, ses mots, pour dire des émotions, des sensations, capter les vagues à l’âme, les fantasmes, les éclairs de joie, les colères, les doutes, les peurs qui traversnet la tête et le coeur.
Le cahier d’activités et le CD-Rom qui l’accompagne propose des activités multiples visant (…)

Eloge des nuages de Béatrice Fontanel

1er mars 2005

Eloge des nuages de Béatrice Fontanel

"Linvisible locomotive à vapeur
est déjà passée dans le ciel
a laissé son panache intermittent
s’en est allée et sa grande trainée
se distend autant que mon sourire s’allonge
et que se déride mon front".

Poème
de l’instant

La panthère des neiges

L’affût commande de tenir son âme en haleine. L’exercice m’avait révélé un secret : on gagne toujours à augmenter les réglages de sa propre fréquence de réception. Jamais je n’avais vécu dans une vibration des sens aussi aiguisée que pendant ces semaines tibétaines. Une fois chez moi, je continuerais à regarder le monde de toutes mes forces, à en scruter les zones d’ombre. Peu importait qu’il n’y eût pas de panthère à l’ordre du jour. Se tenir à l’affût est une ligne de conduite. Ainsi la vie ne passe-t-elle pas l’air de rien. On peut tenir l’affût sous le tilleul en bas de chez soi, devant les nuages du ciel et même à la table de ses amis. Dans ce monde il survient plus de choses qu’on ne le croit.

Sylvain Tesson, La panthère des neiges, Éditions Gallimard, 2019.