De mots et d’amour

Auteur : Yves-Jacques Bouin

De mots et d'amour

…déclarez votre flamme sur les pages vierges de l’avenir ; sans rétention, sans élucubration précoce, avouez ce que vous devez directement au sentiment amoureux, à la tension sous vos tissus, mais cessez ces discours dédaigneux de saintes nitouches pudibondes. Culbutez les poèmes d’amour dans les foins de l’édition et s’il reste quelques pailles ça et là au détour d’une tournure, sachez la saisir pour boire le petit lait d’amande douce de la poésie ou celui des poèmes priapiques au goût de noisette, mais ne la brandissez pas pour cacher la poutre qu’il n’y aurait plus dans vos braies depuis que vous portez aux nues une poésie qui n’a plus ni bandits, ni pendaisons, ni bandaisons, ni saintes tripes. Redonnez-nous de la poésie canaille pour hommes de feu, pour femmes de ventre, pour corps de noces et de fêtes !

Paru le 1er avril 2007

Éditeur : La Renarde rouge

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.