Débusquer des soleils

Auteur : Étienne Orsini

Débusquer des soleils

Combien de larmes
Se fracassent
Avant de toucher terre
Ou le cœur d’un autre.

Extrait :

Je voudrais pleuvoir
Comme la pluie
Étoiler
Comme l’étoile
Ensoleiller
Comme le soleil

Le jour se lève
Je ne fais que
Me perdre

Sans savoir où
Ni si ce lieu existe

Ah, si seulement me perdre
Pouvait me donner des ailes
De perdreau !

Paru le 4 février 2021

Éditeur : Le nouvel Athanor

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Treizième poésie verticale

Aujourd’hui je n’ai rien fait.
Mais beaucoup de choses se sont faites en moi.

Des oiseaux qui n’existent pas
ont trouvé leur nid.
Des ombres qui peut-être existent
ont rencontré leurs corps.
Des paroles qui existent
ont recouvré leur silence.

Ne rien faire
sauve parfois l’équilibre du monde
en obtenant que quelque chose aussi pèse
sur le plateau vide de la balance.

Roberto Juarroz, Treizième poésie verticale, traduit de l’argentin par Roger Munier, Librairie José Corti, 1993.