Demeurer suspendu

de Rafael-José Diaz

Demeurer suspendu

Traduction de Bernard Banoun.
Collection « D’une voix l’autre »

Qué prisa les ha dado últimamente a los padres
de todos mis amigos por morirse,
como si fuera este el momento en que dejarnos a solas con nosotros mismos,
lo prometido desde nuestras cunas,
la abolición de los consejos
con que siempre iba engalanado el ceñudo futuro
y sin los cuales, en otra época,
no hubiéramos sabido qué hacer con nuestras vidas (…)

Qu’ils ont eu hâte, dernièrement, les pères
de tous mes amis, de mourir,
comme si était venu le moment de nous laisser seuls avec nous-mêmes,
promesse depuis nos berceaux,
l’abolition des conseils
dont se parait toujours un avenir sérieux
et sans lesquels, en un autre temps,
nous n’aurions su que faire de nos vies (…)

Paru le 24 août 2021

Éditeur : Cheyne

Genres de la parution : Recueil Version bilingue

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Décomposée

Nous nous aimons dans tous les interstices de la fatigue.
Huit heures claironnent. On se dénoue, mais on préserve
dans les plis de nos corps la mémoire exacte des étreintes.

Clémentine Beauvais, Décomposée , Éditions de l’Iconoclaste, 2021.