Deux couleurs existent au monde le vert est la seconde de Sergio Atzeni

Deux couleurs existent au monde le vert est la seconde de Sergio Atzeni

Traduit de l’italien par Marc Porcu

Avec la collaboration de l’Espace Pandora et le soutien de la ville de Lyon, dans le cadre de la manifestation nationale Le Printemps des poètes 2003.

Ecrivain désormais reconnu en France, Sergio Atzeni, prématurément disparu en 1995, était aussi poète. Un poète en voyage à la recherche du ventre chaud d’une Europe rêvée, au-delà de toute nostalgie identitaire, ouvert au monde et prêt à la confrontation. Avec dans les yeux la lucidité d’un Van Gogh, un poète se découvrant un coeur africain pour célébrer les métissages… un marqueur de paroles cher à Patrick Chamoiseau, dont il est le traducteur italien. Un poète qui veut "unir les maux antiques de l’humanité/ et l’impuissance de notre temps/ en un seul et (splendide) mot ?"

Paru le 1er mars 2003

Éditeur : La Passe du Vent

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Croquis de mémoire

Mon adolescence,
je la visite encore.
Elle est cet âge docile et révolté,
aux doubles, aux triples,
aux infinis désirs.

Jean Cau, Croquis de mémoire, Éditions Julliard, 1985.