Domens

Contact

22, rue Victor-Hugo

34120

Pezenas

Dans le soleil de tes mots

1er juillet 2021

Dans le soleil de tes mots

Le 5 août 2020, Frédéric Jacques Temple s’en est allé. Il aurait eu 100 ans en 2021.
Poète, romancier, homme de radio et de télévision, traducteur, passionné d’histoire naturelle, grand voyageur, ayant tissé des amitiés avec les plus grandes figures du monde des arts et des lettres, il se définissait comme « écrivain occitan d’expression française », affirmant son attachement aux territoires languedociens qui constituaient pour lui « le cœur du monde ».
« Allié substantiel » de la Maison de la Poésie Jean (…)

<i>Le cheval de Mingdao</i>

1er décembre 2008

Le cheval de Mingdao

Poèmes d’Anne-Marie Jeanjean et calligraphies de Shanshan Sun.
Au cours des trois volets sont évoqués les personnages de L’Encre-Phoenix : l’aïeul peintre, distingué par l’empereur, et les grands parents au coeur du drame historique.

Ce petit hameau du Mato Grosso de Stéphen Bertrand

1er janvier 1999

Ce petit hameau du Mato Grosso de Stéphen Bertrand

si l’on voyage, et que l’on soit poète, en ce Brésil démesuré, désertique ici, saturé d’eau là-bas, sous un soleil accablant qui est un brasier - il y a brasa, braise dans Brasil - on prend la route des utopies, escorté de richesse et de pouillerie, de modernité et de reliques. C’ets un monde ancien : peut-être un paradis perdu ; mais il est aussi à naître : peut-être un autre rêve. On ne le découvre que pour autant qu’on s’y découvre soi-même étrange plus qu’étranger, livré aux sortilèges, aux cruautés de la (…)

Poème
de l’instant

Je suis la fille du baobab brûlé

Elle a une main dans la main du désir
Nous ramons en haute mer
Les eaux suffoquées cassées
Masses pendues aux os tendres
Où je meurs dialogue des corps
Le voyage est infini sur les routes de lumière
Le vin des amants est un baiser mortel

Au chant de la bien-aimée
Un soupir rend l’éternité
Mêlant l’anatomie des sens
Notre histoire refuse la chronique des héros
Le sexe humide du poème
Nourrit l’espérance du monde
Nous arriverons ensemble
Nous cheminerons ensemble
Nous partirons ensemble
Au contrepoint de la terre

Ce qui n’est à personne est à moi
J’embrasse le crépuscule d’eau
Je suis debout au flanc des nuages
Je respire l’air frais du soir
Tant qu’il y aura une étoile
Je brillerai avec ma chanson
Et je chanterai à voix de tête

Rodney Saint-Éloi, Je suis la fille du baobab brûlé, « Elle a une main dans la main du désir », Mémoire d’encrier, 2015.