Donne moi de l’eau pure

Auteur : Marc Baron

Donne moi de l'eau pure

Note liminaire Charles Juliet

Malgré les apparences, je suis complexe, à haut niveau, et la complexité des autres m’attire. Est-ce la raison pour laquelle l’essentiel de mes poèmes me semble une longue recherche de la limpidité toute nue depuis Que la transparence nous vienne (1975) jusqu’à cette demande insistante : Donne-moi de l’eau pure ? Le feu, celui qui purifie, n’est jamais loin non plus et depuis plusieurs semaines et pour des mois encore, sans doute, me voici pris par Le buisson ardent, une suite de poèmes méditatifs et revigorants. J’écris pour mourir à moi et m’apparaître autrement. Sur ma table de travail, je relis souvent la réflexion de Valère Novarina : Il y a une naissance et une renaissance, un croisement d’amour, et un ressurgissement perpétuel dans l’écriture. L’écriture est résurrectionnelle.

M.B. Juin 2005

Paru le 1er octobre 2005

Éditeur : La Part commune

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Jean-Pierre Verheggen

Courage / Courrèges

Rappelons-nous que la poésie se niche aussi
dans les voisinages, tant congrus qu’incongrus,
- voire crus ! - de mots parfois peu congénères
qui sommeillent dans le même dictionnaire !
Qu’on les réveille et voilà le substantif courage,
apparemment sans cousinage avec la poésie,
qui soudain s’accoquine, de manière inattendue,
avec André Courrège, le grand couturier,
inventeur , dans les années 60 de la jupe-culotte
qu’osèrent porter en rue de courageuses femmes
prêtes à affronter les quolibets, les regards
lubriques, les injures et autres harcèlements
machistes d’effrontés « passant qui passent »

Saluons donc, aujourd’hui plus que jamais,
ces « hirondelles printanières », ces militantes
avant-gardistes qui n’hésitèrent pas -ô avril ! -
« à se découvrir d’un fil » pour défendre

la Beauté et la Liberté poétique de leur corps !

Jean-Pierre Verheggen « Courage / Courrèges », inédit pour le Printemps des Poètes 2020