Donne moi de l’eau pure

Auteur : Marc Baron

Donne moi de l'eau pure

Note liminaire Charles Juliet

Malgré les apparences, je suis complexe, à haut niveau, et la complexité des autres m’attire. Est-ce la raison pour laquelle l’essentiel de mes poèmes me semble une longue recherche de la limpidité toute nue depuis Que la transparence nous vienne (1975) jusqu’à cette demande insistante : Donne-moi de l’eau pure ? Le feu, celui qui purifie, n’est jamais loin non plus et depuis plusieurs semaines et pour des mois encore, sans doute, me voici pris par Le buisson ardent, une suite de poèmes méditatifs et revigorants. J’écris pour mourir à moi et m’apparaître autrement. Sur ma table de travail, je relis souvent la réflexion de Valère Novarina : Il y a une naissance et une renaissance, un croisement d’amour, et un ressurgissement perpétuel dans l’écriture. L’écriture est résurrectionnelle.

M.B. Juin 2005

Paru le 1er octobre 2005

Éditeur : La Part commune

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Jacques Darras

La Maye réfléchit

je froisse le temps
sa porte s’ouvre
et moi j’attends
qu’un oiseau entre m’annoncer
qu’il est grand temps que je m’envole
mes ailes d’enfant
sont repliées
quel est le livre
quelle est la page ?

Jacques Darras, La Maye réfléchit, Éditions Le Castor Astral & In’hui, 2020.