Double fonds de Louis Aldebert

Double fonds de Louis Aldebert

L’écriture de Louis Aldebert se place d’emblée sous le signe d’une sensualité peu ou prou baroque. Il témoigne ici d’une étonnante capacité à être en osmose avec la nature, dans un registre où le langage joue sur les deux tableaux. Des métaphores charnelles, érotiques même, émaillent l’ensemble, et Louis Aldebert module très habilement cette permanente harmonie entre animal, végétal et minéral. C’est peut-être cela, le Double fonds qui donne son titre au livre.

Paru le 1er septembre 2008

Éditeur : Le Cherche-Midi

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Georges Didi-Huberman

Survivance des lucioles

Les lucioles, il ne tient qu’à nous de ne pas les voir disparaître. Or, nous devons pour cela, assumer nous-mêmes la liberté du mouvement, le retrait qui ne soit pas repli, la force diagonale, la faculté de faire apparaître des parcelles d’humanité, le désir indestructible. Nous devons donc nous-mêmes - en retrait du règne et de la gloire, dans la brèche ouverte entre le passé et le futur - devenir des lucioles et reformer par là une communauté du désir, une communauté de lueurs émises, de danses malgré tout, de pensée à transmettre. Dire oui dans la nuit traversée de lueurs, et ne pas se contenter de décrire le non de la lumière qui nous aveugle.

Georges Didi-Huberman, Survivance des lucioles, Éditions de Minuit, 2009.