Du rouge à peine aux âmes - La poésie de Marie-Christine Brière

Françoise Armengaud

Du rouge à peine aux âmes - La poésie de Marie-Christine Brière

Qui est Marie-Christine Brière ? Née en 1941 à Albi, poète, professeure de lettres, dans l’année 1968 elle se prend de passion pour le théâtre, le chant, les luttes féministes, la peinture. Celle qui en 2017, dans les marges de son ouvrage sur Thérèse Plantier, se présente comme : « Albigeoise venue à Paris par force - Seconde naissance en Mai 68 - A mouillé sa chemise en banlieue pour tenter de faire aimer la littérature - Errances bienheureuses dans le théâtre et le chant - Poète depuis l’enfance », avait auparavant déclaré : « Les hantises, et la recherche de la jouissance sublimée par l’écriture et une quête du comique/cosmique fondamental, me font écrire ».

Ce livre comporte une étude de la poésie de Marie-Christine Brière sous la forme d’un abécédaire, menée en dialogue avec la poète (conversations et lettres), deux entretiens à propos de Jerzy Grotowski et de Giovanna Marini, puis un vaste choix de poèmes extraits des principaux titres : Un Contre-sépulcre, Montagnes à occuper, Le Soupir de l’ouvreuse, Coeur passager, ainsi que deux recueils reproduits intégralement : Joi d’Amor et Plus belle qu’inventée. Enfin des inédits retrouvés dans ses archives : Romancero contraire, et les derniers écrits à l’hôpital Charles Foix d’Ivry où la poète s’est éteinte l’été 2017.

Paru le 1er janvier 2021

Éditeur : Librairie Galerie Racine

Poème
de l’instant

Arthur Rimbaud

Lettre à sa mère

Inutile de se noircir les idées tant qu’on existe.

Arthur Rimbaud, Lettre à sa mère, Aden, le 15 avril 1882.