E. C. Editions

Contact

1 rue de l’ancien presbythère

34230

Campagnan

Heures saisies dessaisies

1er mars 2008

Heures saisies dessaisies

Frontispice de A. Jaume-Boyé.
"Il arrive que le sablier déisre en finir avec son éternel va-et-vient. Position en majuscule, révélateur de l’inutile, ou nouvel échouage entre lui et la brûlure du temps."

De la plus haute tour d'André Lagrange

1er avril 2007

De la plus haute tour d’André Lagrange

"Nous approchons de la falaise, celle-ci ébauchant un a-pic sur les brisants. Appels de l’étendue entre la mer et ce qui nous environne… fugitifs passages/ égarements de l’oiseau àn la recherche de son nid."

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.