EAU DE MÉTAMORPHOSE

EAU DE MÉTAMORPHOSE

PRENDRE UN BAIN. LES belles mains
diaphanes qu’on peut se faire en trouvant
l’angle de réflexion voulu : mains
arachnéennes, aux doigts de fée,
légèrement bleutées, presque fluides, qui
se cassent en émergeant dans une
apparence rose et charnue. Eau de
métamorphose où l’on voudrait devenir
quelqu’un d’autre, moins avide de
paraître, avec un corps plus subtil. Il
suffirait d’être poisson rouge, ou papillon
ou mouche.

PIERRE BETTENCOURT
Mille morts
Éditions Lettres Vives / 2004

Poème
de l’instant

Edith Azam

Poèmes en peluches

Un jour ma tête fait un poème
un jour ma tête fait un oiseau
un jour je réfléchis comment faire
pour mettre oiseau dans mon poème.
Et depuis cette histoire
je l’ai tout le temps dans la tête.

Édith Azam, Poèmes en peluches, Le port a jauni, 2021.