Eau

Auteur : Albane Gellé

Eau

Illustrations de Marion Le Pennec

Dans ce nouveau livre, la poète Albane Gellé explore les innombrables visages et paysages de l’eau. Par brefs poèmes, Eau nous rappelle ce qui lie les êtres vivants avec l’élément liquide. La langue inventive d’Albane Gellé sait se faire fluide et ainsi épouser au mieux les multiples formes de l’eau. Cette poésie invite le lecteur à une réflexion à la fois profonde et étonnante de simplicité sur la vie. Les encres de Marion Le Pennec accompagnent magnifiquement les poèmes d’Albane Gellé. Dans des nuances allant du gris clair au noir intense, l’artiste rappelle la douceur et la violence de l’eau, ses vagues destructrices et ses sources où prennent naissance nos existences.

  • Extrait :

Eau la lumière reflétée, permettant tous les arcs-en- ciel, eau miroir des présages, inversant le paysage, arbres et bêtes, eau mine d’or, brillante de mille et un feux, trésor sans prix et pas à vendre.

Eau flaques d’eau, à sauter et s’éclabousser, bottes à pieds joints, eau pour les rires, pour les enfants, désaltérant les animaux, eau des balades en famille, dimanches d’hiver, eau ce qui reste des grandes averses de la veille.

Paru le 10 mars 2020

Éditeur : Cheyne

Genres de la parution : Recueil Prose

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Claude Michel Cluny

Odes Profanes

Tout déjà était en toi
même l’âpre saveur des paroles des morts
Avec sur ta bouche close
leur goût d’indicible sel.
Mais empare-toi de l’absence et ose
Va avance aveugle et seul
Toute flèche aime sa cible.
L’enfance le sait qui, libre
(habiter Nulle Part est le plus sûr)
déchire sans innocence
son invisible futur.

Claude Michel Cluny, Odes Profanes, Éditions de la Différence, 1989.