Éblouissements d’exil

de Rio di Maria

Éblouissements d'exil

Rio Di Maria travailla avec constance et joie, les derniers mois de sa vie, à cette nouvelle édition revue et augmentée de ce livre qui comptait tant pour lui avec de textes inédits et des dessins de sa création. Éblouissements d’exil était en effet le livre qu’il chérissait le plus, comme une saveur de la Sicile natale qu’il avait dû quitter, lui devenu voyageur au Nord de l’Europe. Notre grand regret sera de ne pas avoir pu sortir ce livre de son vivant. Qu’il circule à présent, grâce à ses lectrices et ses lecteurs.

Rio est né le 18 juillet 1946 à Canicatti (Sicile) où il a vécu jusqu’à l’âge de onze ans. Il écrit ses premiers poèmes en 1965 et publie ses premiers recueils entre 1973 et 1978. Retraité en 2006, il se remet à dessiner à l’encre de Chine. Il était Président d’Honneur et de Cœur de la Maison de la poésie d’Amay depuis septembre 2019. Rio nous a quittés le 23 mars 2020.

Hé petit homme ! Sans terre t’es rien
L’espoir désespéré doit t’ éveiller ici et maintenant !
Hé petit Homme ! Sans terre t’es rien !
Bientôt le temps ne nous appartiendra plus.
La terre ne t’offrira plus que désolations !
C’est à toi seul qu’il revient de décider de tous les avenirs.
Petit Homme ! tu ignores quelle main se meut dans le crépitement des ombres
d’où s’envolent prières et cris mensonges et rendez-vous mal accordés ?

Paru le 16 octobre 2020

Éditeur : L’arbre à paroles Maison de la Poésie d’Amay

Poème
de l’instant

Rouge peau rouge

De toutes les courses de tous les chants
Nous serons dans les courants d’air
et dans les souffles longs
Dans le vol des oiseaux dans le rêve qui surprend

Dans les yeux de ceux qui regardent plus loin
Qui s’osent plus avant

Florence Saint-Roch, Rouge peau rouge, Le Castor Astral, 2021.