Echelle

Auteur : Dominique Grandmont

Echelle

Une maquette à l’"échelle I" a pourbut de représenter en totalité ou par tronçons un modèle en grandeur réelle, ce uqi suppose un rapport d’égalité entre le modèle et le prototype. Il en va de même à l’échelle d’une vie, où l’on se mesure à l’autre pour soi. Ce réajustement constant crée un sens en dépassant l’idée première, et le poème esquissé ainsi en rêve ou dans la rue serait ce compromis nécessaire entre un désir plus fort que son objet et un schéma qui ne peut s’avérer exact qu’en ignorant ses propres règles. "Echelle I" se veut un parcours qu’on ferait droit devant soi, de nuit ou juste avant l’aube, dans un univers de banlieue, par intériorisation du dehors et sans préalable.

Paru le 1er janvier 2006

Éditeur : Textuel

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.