Édition 2006
Du 4 au 12 mars 2006

Édition 2006
Le Chant des villes

Lieux de perpétuelles métamorphoses, lieux de fêtes et de révoltes, lieux de passage autant que d’enracinement, sites privilégiés de l’inconnu, du vertige, du côtoiement des contraires, les villes ont toujours été une des matières premières de l’imaginaire poétique. Chacun sera ainsi invité à explorer, dans le dédale des poèmes, ce concret mystère : la ville aux mille visages.

Jean-Pierre Siméon

Poème
de l’instant

« Fabulation »

« Cela » : humus formé par l’effritement et l’évaporation de nos rêves – diurnes autant que nocturnes ¬–, et que viennent féconder les songes ainsi qu’une abeille féconde les fleurs où elle butine. Les songes, montés (ou descendus ?) des confins du visible.

Sylvie Germain, « Fabulation », Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.

Archives