Editions Alcyone

Contact

BP 41

17102

Saintes cedex

Sous l'écorce du jour

10 janvier 2022

Sous l’écorce du jour

Né à Béziers en 1963, Léon Bralda vit depuis trente ans à Clermont-Ferrand. Agrégé d’Arts Plastiques et Docteur en Esthétique et Sciences de l’Art, il est enseignant à l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education, à Clermont-Ferrand.
Ce que le temps porte en lui, ce n’est au fond qu’un peu de jour qui fait Naissance et par lequel nos yeux résistent à l’effroi de l’oubli et à l’indifférence des années.
C’est ainsi qu’à la première page du recueil, le fils s’adresse à sa mère défunte. Léon Bralda nous (…)

L'arbre chante

1er octobre 2021

L’arbre chante

Eric Chassefière a passé sa jeunesse à Nîmes, et vit à Paris. Directeur de Recherche au CNRS, il est astrophysicien, spécialisé dans l’étude des planètes, et historien des sciences. Il travaille à l’Observatoire de Paris. Il est l’auteur d’une quarantaine de recueils parus chez : Yvelinédition, Encres Vives, Rafael de Surtis, Editions de l’Atlantique, Alcyone, Interventions à Haute Voix, La Porte, Sémaphore (Quimperlé). Il a obtenu en 2015 le prix Giorgios Sarantaris pour « Le peu qui reste d’ici » (Rafael (…)

Tout à côté… le mouvement des jours

1er septembre 2021

Tout à côté… le mouvement des jours

Ecrivain-poète, Josyane de Jesus-Bergey est traduite en plusieurs langues et invitée à de nombreuses rencontres et festivals en France et à l’étranger. Elle fait partie des animateurs du festival « Voix Vives de Méditerranée » de Sète et s’occupe dans sa ville, La Rochelle, de rencontres littéraires et d’ateliers d’écriture. Une vingtaine de livres de poésie ont été publiés à ce jour, dont les derniers : « La déconstruction du vide » Jacques André éditeur 2019, « Alipio » en bilingue français-portugais, (…)

Haute-tension

9 septembre 2020

Haute-tension

AVEC NEUF TOILES DE MARIE-CLAUDE CAVAGNAC
Hélène Vidal vit et travaille dans les Hautes-Pyrénées. Libraire à Tarbes après une maîtrise de Lettres Modernes et une licence d’Histoire de l’Art, elle anime aussi des ateliers de jeux d’écriture. Elle a publié plusieurs recueils de poèmes et on retrouve ses textes dans plusieurs revues, parmi lesquelles Décharge, Saraswati, 7 à dire, L’Arbre à paroles, Archipel, Diérèse.
Marie-Claude Cavagnac est autodidacte, puisqu’elle ne s’est donnée à la peinture qu’après (…)

Passant(s)

31 août 2020

Passant(s)

Né Paris en 1941, Jean-Pierres Farines, séparé de ses parents pendant l’occupation, a passé sa petite enfance près de ses grands-parents, dans le Lot, jusqu’à la Libération. Sans doute en a-t-il conservé, en plus de souvenirs empreints de lumières multiples, le sentiment d’être toujours déplacé.
Ancien professeur de Lettres, il est aussi co-fondateur et animateur de la revue Arpa. Depuis plusieurs décennies, il échange ainsi une importante correspondance avec des poètes de tous pays.
Passant(s) est le (…)

La gloire des poussières

31 août 2020

La gloire des poussières

Pourquoi veut-on que les poussières ne soient que d’infimes fragments de choses et de vies défaites, ce que l’oubli dépose sur des meubles abstraits, des livres sans regards et des miroirs éteints ?
Destin de toute matière ne sont-elles pas aussi la preuve évidente d’une dynamique élémentaire, vivantes parcelles capables d’élan, de turbulence, de fougue ? Enfant, souvent je les vis jaillir en trombe des écailles d’une terre espérant la pluie. Tourbillon diabolique, aimanté à la fois par le ciel et par le (…)

Hôpital des poupées

28 novembre 2019

Hôpital des poupées

Photographies de Francis Saint-Jean.

Parcelles d'infini

1er mai 2019

Parcelles d’infini

L’auteure, poète, professeure d’enseignement artistique et concertiste, a participé à plusieurs festivals de poésie et collaboré à plusieurs anthologies poétiques ; elle a donné aussi de nombreux récitals de musique, en France et à l’étranger, et dirige également un ensemble instrumental. Guitariste classique et luthiste Renaissance, elle a réalisé des transcriptions d’œuvres qui enrichissent le répertoire instrumental, ensemble de guitares, duo, trio et quatuor. Dans son art poétique, la mélodie des mots - (…)

Poème
de l’instant

Maximine

Dits de la folie des pivoines

La vie va la poésie dure
Tout comme Hokusaï qui dit-on
Chaque jour dessinait un lion
Je taillerai dans la verdure

Une pivoine chaque jour
Comme ça pour le seul plaisir
D’être là de n’en pas mourir
Et d’aimer dire mon amour

Maximine, « Dits de la folie des pivoines », Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.