Editions L’Enfance des Arbres

Créée en février 2017 par Jean Lavoué, la maison d’édition « L’enfance des arbres » s’inscrit dans le sillage du blog poétique qui porte ce nom : www.enfancedesarbres.com
Depuis dix ans, celui-ci propose deux ou trois fois par semaine des textes d’auteurs pour lesquels la poésie ne se réduit pas à l’écriture du poème proprement dite, mais est plutôt, comme l’écrivait Georges Perros à son ami Brice Parain, « une manière d’être, d’habiter, de s’habiter ».
Cette voie qui consiste d’abord à chercher à habiter le poème du monde restera la marque de la maison d’édition « L’enfance des arbres ».
La poésie est un lieu privilégié de l’expérience intérieure aujourd’hui et de sa transmission : dans le mouvement des saisons, de la vie, des rencontres, des événements et des chaos du monde, comme dans l’attention à la part de secret, d’invisible et d’indicible qu’ils recèlent.
La veine de l’écriture restera celle de « la sève dans la nuit de l’arbre » (Sulivan) ou de la « légèreté d’un arbre dans le matin » (Cadou) : entre souffle et spiritualité, une poésie du cœur !
Au-delà de recueils de poésie, des récits, des témoignages ou des essais seront aussi publiés, pourvu qu’ils soient attentifs à cette quête d’une voie libre de l’intériorité, ouverte à l’altérité et au dialogue avec les autres formes d’expression spirituelle, loin donc des croyances ou des visions exclusives de la vérité. La dimension de l’expérience singulière y sera première.

Jean Lavoué est par ailleurs écrivain. Il a publié de nombreux essais spirituels tels L’Evangile en Liberté (éd. Le Passeur), La Voie Libre de l’Intériorité (ed. Salvator), Dans l’Eclat de l’Instant (ed. Labor et Fides) et son plus récent aux éditions Médiaspaul La Vie comme une Caresse.

Il reçoit, le 14 mai 2019, le prix de poésie Yves Cosson pour l’ensemble de son œuvre.

Contact

3 place Vieille Ville

56700

HENNEBONT

Les anges sont transparents

1er novembre 2019

Les anges sont transparents

​Les anges sont transparents
A la lumière
Et au vent
Les anges sont à double-face
Deux faces joyeuses
L’une contemple l’invisible
L’autre te sourit.
"Le regard que François Clairambault porte sur le monde est celui de Noé débarquant de l’Arche. Il chante avec la voix d’un enfant aux cheveux blancs qui sort les yeux de ses poches après le Déluge ; perception toute fraîche qui nous fait retrouver le temps où le ciel et la rue, les nuages et les voitures, le mouvement et l’immobilité étaient d’un (…)

Un rendez-vous avec la neige

1er novembre 2019

Un rendez-vous avec la neige

Pastels de Nathalie Fréour.
​à petits pas d’enfant,
entrons dans ce pays de blanc
dont le silence nous parle bien plus
que tout mot…
Bernard Perroy est né en 1960 à Nantes et vit actuellement en Sologne. Depuis 1988, il poursuit sa double vocation de poète et de frère consacré à la communauté catholique des Béatitudes.
Nathalie Freour , née en 1952 à Angers, ancienne élève des beaux-arts d’Angers, Bordeaux et Rennes elle est peintre et imagière et collabore avec de nombreux (…)

René Guy Cadou La fraternité au coeur

12 septembre 2019

René Guy Cadou La fraternité au coeur

"J’ai cherché à comprendre d’où venaient les accents si sincères, si profonds et si lumineux qui traversent la poésie de René Guy CADOU : où avait-il puisé de telles ressources de création fraternelle qui, malgré l’épreuve de la maladie et son départ si prématuré, auront fait de son existence et de son œuvre une « vie entière », une vie donnée ? Je me suis laissé saisir par l’étonnante modernité spirituelle de cette existence vouée à l’écoute intérieure, à la poésie et au chant."

Une fois encore, René, se (…)

Poème
de l’instant

Chants des saisons

Les poissons des rivières et des lacs,
N’envions pas leurs jeux
Après le retour du pêcheur
C’est le héron qui les guette
Toute la sainte journée, ils plongent et émergent
Ils n’ont point d’heures oisives

Li Jōng-bo, Chants des saisons, Anthologie bilingue de la poésie coréenne par Maurice Coyaud, Les Belles Lettres, 2009.