Les Éditions Sauvages

Contact

Tir ar VroPlace des droits de l’Homme

29270

Carhaix

Avec les orties du temps

1er mai 2016

Avec les orties du temps

Comme les étoiles
A Naïg Le Gars
Les souvenirs
hors du temps
s’allument
comme les étoiles
la nuit
Leurs faits
ne sont plus
mais ils brillent encore
dans la galaxie
de mon crâne
Leurs vies
ont disparu
ils hantent
dans le silence
mes cendres d’amour
Lumières obsolètes
en survivance
si loin pourtant
de mon existence
d’alors
Pourquoi rester
comme regret
retournant sans cesse
le sablier
de mes songes ?
Les souvenirs s’éclairent
dans la dérive
des tourments
qui ne (…)

Entre-temps précédé de Temps composés

1er mai 2016

Entre-temps précédé de Temps composés

Ce texte, écrit entre 1990 et 1994 sous le titre initial de Temps composés, avait paru en 1997 et 2004 en deux parties, en raison de contraintes éditoriales. Dans cette nouvelle édition par notre collection Phénix, il retrouve son unité première.
Rejetant l’opposition désuète entre réalité extérieure et réalité intérieure, l’auteur nous révèle le monde dans sa vérité intrinsèque, le goût du passage du temps, nous rappelle que la mémoire est une création humaine et l’homme une création de la mémoire, que tout (…)

Suite bigoudène effilochée de Paul Queré

1er mars 2016

Suite bigoudène effilochée de Paul Queré

L’édition originale de Suite bigoudène parue fin 1982 à l’enseigne de la Poèterie fut
rapidement épuisée. Après avoir publié en 2014 Poèmes celtaoïstes, un choix de textes et poèmes écrits par Paul Quéré entre 1979 et 1993, Les Editions Sauvages donnent aujourd’hui une nouvelle vie à ce titre emblématique dans sa collection Phénix, dans une version augmentée selon le souhait de son auteur.
Paul Quéré, d’origine bretonne, est né à Reims en 1931. Il a vécu en Provence où il a travaillé auprès de l’instituteur (…)

Paroles pour les silences à venir

1er décembre 2015

Paroles pour les silences à venir

Préface d’Alain-Gabriel Monot
Un voyage entre le songe et la route, les fantômes et la lumière, afin de dire le silence et la source où se mêlent coups de gueule, petits bonheurs et la profonde empathie qui souligne un amour immodéré des êtres et de la vie.

Un monde de pierres

1er septembre 2015

Un monde de pierres

de Marie-Josée Christien
La poésie de Marie-Josée Christien est comme un arc-en-ciel entre la science d’hier et la recherche de demain. La lumière dont elle anime et ombre les vieux reliefs efface les marques sacrilèges de nos feuilles et de nos audacieuses restaurations. Loin de l’agitation savante et touristique, loin de la menace des bulldozers et des tentatives d’appropriations, elle replonge les pierres sacrées dans le Temps des millénaires, engloutissement nos quelques décennies d’agitations (…)

Spered Gouez n°19

1er décembre 2013

Spered Gouez n°19

Mystiques sans dieu(x)
Mary Beach, artiste et poète (1919-2006)
Angèle Vannier et le sacré (1917-1980)
Chantal Couliou, poète et nouvelliste

Bréviaire de sel

1er mars 2013

Bréviaire de sel

Steppe mongole perdue
à l’échelle bigoudène,
arrière-pays pudique et prégnant
qui se densifie
dans le bruissement des herbes,
le grondement de l’océan,
l’affaissement du ciel.
Et le sable chante sa fureur divine,
l’indicible cantique
de quelque druidesse
venue d’une île blanche.
Les mots se reposent
dans les aiguilles de pin séchées
qui attendent le feu.

Mordre le monde

1er juin 2012

Mordre le monde

La rumeur étrange du réel
Laisser le temps s’installer
dans la rumeur
étrange du réel.
Regarder flotter l’histoire
dans l’air.
Assis sur un banc
file mon oisiveté
la plus arrogante
jusqu’à l’épuisement du jour…."

Les ronces bleues

1er juin 2012

Les ronces bleues

"Border de mon souffle
glaïeuls et colzas,
agrafer leurs lumières
à mon cahier mental
dédicacé
au ciel…."

L'attente du chat

1er mai 2012

L’attente du chat

Illustrations de Laëtitia-May Le Guélaff
"C’est l’heure du chat
il accourt
à mon silence
il attend ce que j’attends
de l’inépuisable obscurité."

Poème
de l’instant

Jean d’Amérique

Rachida debout

Rachida vient de loin, dit-on,
elle vient de très loin.
Elle a brassé les eaux,
elle a vaincu les murs,
elle a défié le ciel.
Les frontières l’ont vue passer,
elles ont baisé la tête.

Jean D’Amérique, Rachida debout, Cheyne éditeur, 2022.