Editions Thierry Magnier

Depuis 1997, année de leur naissance, les Éditions Thierry Magnier conçoivent des livres qui allient création et exigence.
Le logo, un ange lecteur, se veut le symbole d’une maison décomplexée, qui s’adresse à tous sans cataloguer ses lecteurs ou ce qui leur est donné à lire.
La maison compte aujourd’hui plus de 500 titres : albums petite enfance, grands albums, romans jeunes lecteurs (collections Petite Poche, En voiture, Simone !), romans adolescents, recueils de nouvelles mais aussi quelques titres adultes !

Contact

18 rue Séguier

75006

Paris

Ma grand-mère en container

3 décembre 2019

Ma grand-mère en container

Quand on a une grand-mère aussi athlétique qu’un coureur cycliste, on la croit invincible. À la voir s’activer toute la journée, faire des croque-monsieur, râler contre papy, planter des courgettes, qui s’imaginerait que dans deux semaines mamie sera retraitée ?
Pour se venger de son insupportable petit frère, Louis va monter un bobard énorme. Re-trai-tée, lui explique-t-il, ça veut dire que mamie est bonne pour le grand recyclage, comme une bouteille de lait ou une conserve de petits pois. (…)

En sortant de l'école

10 décembre 2018

En sortant de l’école

Depuis sa création, le Printemps des poètes accompagne En sortant de l’école, une série d’animation, qui se propose d’associer, dans la liberté artistique la plus totale, des poèmes de célèbres écrivains à l’univers graphique de jeunes réalisateurs. C’est ainsi que quatre saisons ont vu le jour consacrées à Prévert, Desnos, Apollinaire et Éluard. Afin de prolonger cet incroyable voyage en poésie buissonnière, les Éditions Thierry Magnier et Tant Mieux Prod se (…)

Poème
de l’instant

Olivier Barbarant

Essais de voix malgré le vent

Voilà dix ans que je tente passer la rampe sans trop forcer les choses ni les mots gaspillés
Tant que faire se peut à éviter les coups de glotte ou le leurre d’en rajouter
Dix ans à prendre les pages pour cet étrange mégaphone où le murmure porte au loin sans briser si possible sa première douceur
À croire qu’avec le livre ouvert c’est le frisson qui se propage et qui peut-être se survit

Dix ans à vous prêter entre mon corps et l’ombre ce bruit de branche agitée qu’un jour vous aussi avez entendu
Sans toujours songer à le dire si bien que je le fais pour vous
Rêvant des phrases et formes de remords comme une mûre dans les ronces
Rompant lentement le silence jusqu’à nos lèvres écorchées
Pour faire place au peu de jours de vous à moi qui nous rassemble.

Essais de voix malgré le vent, Éditions Champ Vallon, 2004.