Editions d’en bas

Créées en 1976 par Michel Glardon, les Éditions d’en bas se sont imposées depuis lors comme une maison au profil affirmé, aspirant à donner la parole aux « exclu-e-s » de tous bords et à développer de nouveaux regards sur la vie politique et sociale contemporaine. Organisées autour d’un réseau de coopérateurs et de souscripteurs liés aux multiples engagements de son fondateur, les Éditions ont accompagné et diffusé, à travers plusieurs collections, les luttes et mouvements sociaux du moment. Essais et dossiers historiques, sociologiques et politiques, témoignages et récits de vie, textes littéraires d’horizons multiples, traductions témoignent de la diversité d’un catalogue riche aujourd’hui de plus de 350 titres.

Contact

Rue des Côtes-de-Montbenon 30

1003

Lausanne

Libers di scugnî lâ/Libres de devoir partir/Liberi di dover partire de Leonardo Zanier

1er janvier 2005

Libers di scugnî lâ/Libres de devoir partir/Liberi di dover partire de Leonardo Zanier

Traduit en français par Daniel Colomar
Ce livre témoigne d’une réalité trop méconnue : il existe une littérature de l’immigration italienne dans le monde, une littérature de ces saisonniers qui trimballent à travers les frontières une valise dans laquelle ils ont enfermé leur espérance, sans autre héritage que la route toujours recommencée, qui ne rentrent au pays que pour mourir et transmettre la valise à des fils qui reprendront la route, désespérément. Leonardo Zanier a été l’un d’eux. Frioulan (…)

Poème
de l’instant

Serge Sautreau

Rivière je vous prie

Loin, un instant, des rives, souvenons-nous, riverains des cours de porcelaine, souvenons-nous des loges de verre, entre flammes et idoles, où se pâmaient le mythe, la révolte, les tyrannies de la fin…

Loin, à l’instant, loin du poumon fertile, c’est l’origine qui appelle avec de longs herbiers ondulant sous la nacre, laissant apercevoir des sables habités, des galaxie solubles, des à-pics de massifs coulés s’engloutissant dans le vert sombre.

Pour invoquer. Pour éveiller le dieu. Pour ne jurer de rien. Pour accueillir. Rivière.

Serge Sautreau, Rivière je vous prie, Éditions l’Atelier le Ciel sur la Terre, 1997