Editions du Chameau

Contact

14430

Dozulé

Nuits fumeuses

1er octobre 2013

Nuits fumeuses

une femme noire dardait ses seins
au point ténu de tes désirs
là où la clarté de l’abat-jour se changeait
en détresse
(la nuit est une pochette-surprise
une boutique de farces et attrapes
une boîte à musique
moite

Poème
de l’instant

Andrée Appercelle

Soleil noir ta peau

Aucun souffle
cette immobilité
de pierre épuise
un siècle
me sépare
de ta peau
que je voudrais
minérale
pour fermer
mes doigts
sur elle comme
on chauffe
un caillou

Andrée Appercelle, Soleil noir ta peau, Le Temps des Cerises, 2006.