Editions du Chameau

Contact

14430

Dozulé

Nuits fumeuses

1er octobre 2013

Nuits fumeuses

une femme noire dardait ses seins
au point ténu de tes désirs
là où la clarté de l’abat-jour se changeait
en détresse
(la nuit est une pochette-surprise
une boutique de farces et attrapes
une boîte à musique
moite

Poème
de l’instant

Léopold Sédar Senghor

Femme noire

Femme nue, femme noire
Vêtue de ta couleur qui est vie,
de ta forme qui est beauté !
J’ai grandi à ton ombre ;
la douceur de tes mains bandait mes yeux.
Et voilà qu’au cœur de l’Été et de Midi,
je te découvre, Terre promise,
du haut d’un haut col calciné
Et ta beauté me foudroie en plein cœur,
comme l’éclair d’un aigle.

Léopold Sédar Senghor, 1906-2001, « Femme noire », Chants d’ombre, Éditions Points, 2021.