Editions du Chameau

Contact

14430

Dozulé

Nuits fumeuses

1er octobre 2013

Nuits fumeuses

une femme noire dardait ses seins
au point ténu de tes désirs
là où la clarté de l’abat-jour se changeait
en détresse
(la nuit est une pochette-surprise
une boutique de farces et attrapes
une boîte à musique
moite

Poème
de l’instant

Le Chant du métèque

Vous ne saurez jamais ma soif mon angoisse
des visages douloureux, des nébuleuses obscures,
des sourires lumineux, des carrefours tordus,
du temps qui naît, du temps qui meurt,
des fenêtres closes, des tombes étales
sous le baiser humide du ciel.

Jean Malaquais, « Le Chant du métèque », Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.