Éditions du Petit Pois

Contact

8 rue Suzanne Lenglen

34500

Béziers

Rose d'espace

1er mars 2015

Rose d’espace

Les mots qui divisent s’absentent
comme disparaît le poisson
dans ses reflets
poignée de sable
une sorte de lumière triste sur les étendues
quelque chose s’écrit
quelque chose résonne
il ne reste plus que plumes
bulles
écume

Renouées

1er juillet 2014

Renouées

demain
il faudra réparer
la mémoire
les ciels troués
avec un marteau en plume
et des clous sertis
de coquillages blanchis par le sel
que nous cherchons ensemble

Je fleuris la terre ma robe

1er septembre 2013

Je fleuris la terre ma robe

"La nuit venue plus tard
à presque sept heures du soir
en février
je prépare toujours
le printemps
par une première lessive
et un premier feu
étendu allumée dehors"

44 grenouilles

1er avril 2013

44 grenouilles

"Le pas lent du poète
qui traie les anges
se fraie un chemin
dans les orties
du silence"

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.