Editions du Petit Pois

Contact

8 rue Suzanne Lenglen

34500

Béziers

Rose d'espace

1er mars 2015

Rose d’espace

Les mots qui divisent s’absentent
comme disparaît le poisson
dans ses reflets
poignée de sable
une sorte de lumière triste sur les étendues
quelque chose s’écrit
quelque chose résonne
il ne reste plus que plumes
bulles
écume

Renouées

1er juillet 2014

Renouées

demain
il faudra réparer
la mémoire
les ciels troués
avec un marteau en plume
et des clous sertis
de coquillages blanchis par le sel
que nous cherchons ensemble

Je fleuris la terre ma robe

1er septembre 2013

Je fleuris la terre ma robe

"La nuit venue plus tard
à presque sept heures du soir
en février
je prépare toujours
le printemps
par une première lessive
et un premier feu
étendu allumée dehors"

44 grenouilles

1er avril 2013

44 grenouilles

"Le pas lent du poète
qui traie les anges
se fraie un chemin
dans les orties
du silence"

Poème
de l’instant

Je suis la fille du baobab brûlé

Elle a une main dans la main du désir
Nous ramons en haute mer
Les eaux suffoquées cassées
Masses pendues aux os tendres
Où je meurs dialogue des corps
Le voyage est infini sur les routes de lumière
Le vin des amants est un baiser mortel

Au chant de la bien-aimée
Un soupir rend l’éternité
Mêlant l’anatomie des sens
Notre histoire refuse la chronique des héros
Le sexe humide du poème
Nourrit l’espérance du monde
Nous arriverons ensemble
Nous cheminerons ensemble
Nous partirons ensemble
Au contrepoint de la terre

Ce qui n’est à personne est à moi
J’embrasse le crépuscule d’eau
Je suis debout au flanc des nuages
Je respire l’air frais du soir
Tant qu’il y aura une étoile
Je brillerai avec ma chanson
Et je chanterai à voix de tête

Rodney Saint-Éloi, Je suis la fille du baobab brûlé, « Elle a une main dans la main du désir », Mémoire d’encrier, 2015.