Editions du Petit Pois

Contact

8 rue Suzanne Lenglen

34500

Béziers

Rose d'espace

1er mars 2015

Rose d’espace

Les mots qui divisent s’absentent
comme disparaît le poisson
dans ses reflets
poignée de sable
une sorte de lumière triste sur les étendues
quelque chose s’écrit
quelque chose résonne
il ne reste plus que plumes
bulles
écume

Renouées

1er juillet 2014

Renouées

demain
il faudra réparer
la mémoire
les ciels troués
avec un marteau en plume
et des clous sertis
de coquillages blanchis par le sel
que nous cherchons ensemble

Je fleuris la terre ma robe

1er septembre 2013

Je fleuris la terre ma robe

"La nuit venue plus tard
à presque sept heures du soir
en février
je prépare toujours
le printemps
par une première lessive
et un premier feu
étendu allumée dehors"

44 grenouilles

1er avril 2013

44 grenouilles

"Le pas lent du poète
qui traie les anges
se fraie un chemin
dans les orties
du silence"

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.