Effleurescences

Stephen Blanchard

Effleurescences

Les 40 titres du recueil : L’effleuressence, de Stephen Blanchard sont empruntés aux Fleurs du Mal de Charles Baudelaire. Tous, sauf :"L’homme et la mer", transformé en : "La mère et l’homme". Chaque poème, vient en reflet face à l’émotion ressentie à la lecture des poèmes de Charles Baudelaire. Stephen Blanchard ne se substitue pas au maitre. Il répond à une quête poétique, ressentie comme profonde. Il s’agit d’un vibrant hommage à l’esprit Baudelairien.

Paru le 1er mars 2021

Éditeur : Les presses littéraires

Poème
de l’instant

Momin Latif

AVIS À L’AMOUREUX

Ne sors pas dans la rue
L’âme trop visible
Sur tes yeux
On devinera ton cœur
Qui bat
Ton foie gorgé de sang
Tes entrailles qui frémissent
Tu feras rire les enfants
Tu rencontreras peut-être
Le fauve
Que tu aimes tant
Ne lui fais pas peur
Ne sors pas dans la rue

Momin Latif, Peut-être moi, Dumerchez, 2007.