Éloge pour une cuisine de province

suivi de La vie promise

Auteur : Guy Goffette

Éloge pour une cuisine de province

Préface de Jacques Borel.

On renonce, à propos de Guy Goffette, à parler de cette « poésie du quotidien » qui tombe trop souvent dans les complaisances du prosaïsme. Et pourtant voici des poèmes dont la source est dans l’instant et l’immédiat, même s’ils ont quelquefois cheminé d’abord dans la mémoire. Mais, en se gardant également des facilités du merveilleux et de l’enthousiasme lyrique, ils ouvrent, entre « la pâte des jours » et la lumière d’une « promesse oubliée », entre la nostalgie et la réalité du temps, les chemins d’une réconciliation éphémère. Cependant renouvelable puisqu’elle tient à la justesse des mots et de leur mouvement, maîtrisés dans la seule mesure où la poésie est ce qui se dérobe à toute intention de maîtrise, pour dire vrai.

Paru le 13 septembre 2000

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Les quatre coins du cœur

Un garçon qui, avec le courage des simples, aimait ce qu’il désirait, admettait ce qui l’émouvait, bref, s’y livrait sans se débattre. Naïvement, comme plus personne – ou si peu – n’en avait la possibilité, le courage ou la simplicité en ce siècle.

Françoise Sagan, Les quatre coins du cœur, Éditions Plon, 2019.