Elytis

Contact

51 avenue Jeanne D’Arc

33000

Bordeaux

<i>Si tu parles, Marianne</i>

1er septembre 2014

Si tu parles, Marianne

Comme une longue lettre d’amour pour que la mémoire de Marianne Cohn ne s’éteigne jamais, Bruno Doucey s’adresse à elle et revient sur son histoire trop brève.
"Je trahirai demain, pas aujourd’hui,
Demain.
Il me faut la nuit pour me résoudre,
Il ne me faut pas moins d’une nuit
Pour renier, pour abjurer, pour trahir.
Pour renier mes amis,
Pour abjurer le pain et le vin,
Pour trahir la vie,
Pour (…)

Poème
de l’instant

Liliane Wouters

Le billet de Pascal

Peut-être, quand je m’en irai,
reviendra-t-il une dernière fois
s’assoir auprès de moi
pour me dire « Allons, prends courage »
et me souffler mon nom secret
me dévoiler mon vrai visage
me dire qui j’étais.

Le billet de Pascal, Éditions Phi, 2000.