En construisant des cabanes pour les oiseaux de Marc Syren

Cahiers du Loup bleu

"L’été en a terminé avec ses vocalises je vous cherche une lampe ai je dit comment se relever après la foudre dans le jardin n’ai je pas fait allusion à la trombe et à la résonance en lisant à voix haute le poème rond de la chance dédié à vos yeux verts…"

Paru le 1er mars 2007

Éditeur : Lieux-Dits

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Dans la solitude des champs de coton

Je ne suis pas là pour donner du plaisir, mais pour combler l’abîme du désir.

Bernard-Marie Koltès, Dans la solitude des champs de coton, Éditions de Minuit, 1987.