En tous lieux nulle part ici

Auteurs : Henri Deluy Charles Pennequin

<i>En tous lieux nulle part ici</i>

Publiée en cette année 2006, dans le prolongement de la huitième biennale
internationale des Poètes en Val-de-Marne, cette anthologie rassemble, en français,
des poèmes pour la plupart inédits, de toutes et de tous les poètes invités
entre le mercredi 16 et le dimanche 27 novembre 2005. Plus que la somme des livres
et des pages écrites de Kaboul à Berlin, de Moscou à Lima, de Téhéran à Paris,
cette anthologie s’inscrit comme un lieu de rencontre, contre l’oubli, contre l’adversité,
dans la proximité du livre.

Avec Violeta Barrientos Silva, Najwan Darwish, Jean-Michel Espitallier,
Liliane Giraudon, Michelle Grangaud, Ly Hoang Ly, Charles Pennequin, etc.

Paru le 1er décembre 2006

Éditeur : Le Bleu du ciel

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.