Entrevisions de Charles Van Lerberghe

Charles Van Lerberghe est un poète blege, mort en 1909. Il se rattache au courant symboliste de la littérature fin de siècle, c’est-à-dire qu’il s’agit d’opacifier la langue poétique pour en faire émerger plusieurs significations possibles à travers le style et les signes polysémiques. A cette école symbolistes belge appelée Jeune Belgique, appartiennent également Rodenbach considéré comme leur maître, Verharen, Mockel et d’autres.

Entrevisions ets un recueil de poèmes lyriques évoquant un univers végétal et lumineux, habitué par la femme-fleur, la femme-jardin, figure tantôt pure et gracieuse, tantôt pâle et altérée par la nuit, la mort. Ces silhouettes éthérées qui hantent son imaginaire, développent un monde mystérieux, spirituel, suggestif, propice à la rêverie.

Paru le 1er mars 2007

Éditeur : Palimpseste

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.