Éparpillement

Auteur : Camille Loivier

<i>Éparpillement</i>

c’est la maison
c’est le dedans
c’est l’enclos à quitter
c’est le vide à remplir

- je chercherais et je ne pourrais rentrer -

c’est dans la tête des maisons assemblées
désassemblées que l’on emmène par les murs
la table que l’on emporte la chaise de cuisine
qui boite et qui ne boite plus
sur un autre sol

- c’est la maison qui s’en va par petots morceaux
s’effrite parce qu’il n’y a personne -

Paru le 1er juin 2017

Éditeur : Editions isabelle sauvage

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.