Espace-Libre

Contact

Alger

<i>Côté femmes d'un poème l'autre</i>

1er avril 2010

Côté femmes d’un poème l’autre

"La poésie comme passerelle entre les langues, les cultures et les destins croisés des hommes et des femmes qui croient à la magie des mots et leur sublimation…
Poésie comme amour, comme élan de lumière, comme déluge de beauté qui dépasse les frontières et les obstacles…
Dire la poésie, l’écrire, la faire parler, c’est faire parler les langues dans leur diversité, leur musicalité et leur intimité, une richesse que seule la poésie a le don de faire voyager.
La poésie c’est la grande histoire des femmes, le (…)

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.