Espace-Libre

Contact

Alger

<i>Côté femmes d'un poème l'autre</i>

1er avril 2010

Côté femmes d’un poème l’autre

"La poésie comme passerelle entre les langues, les cultures et les destins croisés des hommes et des femmes qui croient à la magie des mots et leur sublimation…
Poésie comme amour, comme élan de lumière, comme déluge de beauté qui dépasse les frontières et les obstacles…
Dire la poésie, l’écrire, la faire parler, c’est faire parler les langues dans leur diversité, leur musicalité et leur intimité, une richesse que seule la poésie a le don de faire voyager.
La poésie c’est la grande histoire des femmes, le (…)

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.