Esperluète Editions

Esperluète est une maison d’édition placée sous le signe typographique de la rencontre.

Ce & est un lien, entre écrivains et plasticiens, entre le livre et son lecteur.

Les collections Littéraires font la part belle à l’écriture et à la fiction, alors que les collections Imagées donnent carte blanche à des artistes qui sortent des sentiers battus.

Depuis plus de 20 ans, les éditions Esperluète ont développé des initiatives et des modes de diffusion originaux : expositions thématiques, rencontres littéraires, lectures musicales, soirées un repas-un livre, animations dans les bibliothèques, lieux culturels ou insolites…

Contact

9 rue du Noville

5310

Noville-sur-Mehaigne Belgique

Vous étiez ma maison

3 octobre 2022

Vous étiez ma maison

Une nuit, comme au travers d’un conte, une femme fuit les rues pavées de la ville et s’égare dans la forêt. Au cœur de l’obscurité, elle trouve un abri : la maison d’une étrange couturière, mi-fée, mi-sorcière, aïeule bienveillante qui rapièce et répare. Une relation dense se tisse entre les deux femmes. Les lundis deviennent leurs rendez-vous réguliers avec les hêtres, les fougères, les grimpereaux et la vieille machine à coudre. Sous les doigts de la guérisseuse, les vêtements, comme des secondes peaux, (…)

Esquisses pour la terre

16 septembre 2022

Esquisses pour la terre

tu découvres que la terre est rouge à l’intérieur elle vibre et respire comme toi sous chaque écorce la vie
Le texte commence par tutoyer le lecteur, pour entrer dans le livre-paysage, avant de glisser vers un nous plus collectif, l’invitant à aimer cette terre qui nous porte, à s’en étonner, s’en nourrir par les expériences du quotidien. Curiosité, humilité et simplicité guident le lecteur tout au long du livre.
Car une fois encore, Valérie Linder nous invite à poser des gestes et des regards clairs – (…)

Mater Baltica

11 mai 2022

Mater Baltica

Traduit de l’italien par Eloisa Del Giudice

Le jardin des hommes

11 mai 2022

Le jardin des hommes

illustré par Edmond Baudoin

Que zoo

26 octobre 2020

Que zoo

Dans ce jeu de cache-cache géant, un animal peut en cacher un autre…
Les animaux stylisés nous plongent dans un monde en noir et blanc. Le petit lecteur est invité à observer attentivement, à explorer la page et l’image afin de découvrir les animaux qui s’y cachent. En fin de livre, une double page reprend tous les animaux présentés et leur nombre d’occurrence… Les trouvez-vous tous ?
Entre illusion d’optique et trompe-l’œil, ce livre-jeu sans texte amusera les petits et les grands. Chacun est invité à (…)

Cours Lola, cours !

22 octobre 2020

Cours Lola, cours !

Personne n’a senti l’orage couver. Ni Lola, ni son frère assoupi à côté d’elle, ni sa mère… C’est vers 16 heures que la foudre est tombée. C’est maman qui conduisait. Papa était à côté, sur le siège passager. Il était 15h55. C’est l’heure qu’indiquait l’horloge dans l’auto. à ce moment précis, Lola a senti qu’elle perdait quelque chose qu’elle ne retrouverait plus jamais. Elle n’a pas compris tout de suite mais elle l’a su et tout de suite elle a eu peur. Tout de suite elle a pleuré. Son frère s’est réveillé. Maman (…)

Les Gestes du jardin

20 août 2020

Les Gestes du jardin

Illustrations de Valérie Linder.
Après "Les gestes du linge", Amandine Marembert et Valérie Linder explorent ensemble les gestes du jardin.
On retrouve avec plaisir la poésie du quotidien, la transmission familiale, le labeur du potager, la joie simple d’être ensemble les mains dans la terre que ces deux observatrices nous racontent par petites touches impressionnistes…
Le jardin, c’est surtout du travail, mais ausi la joie de la récolte ou la douceur de la rêverie et de la sieste. Le jardin (…)

Le jour coude-à-coude

19 février 2020

Le jour coude-à-coude

Dessins de Camille Nicolle.
J’ai passionnément requis un refuge, un antre, un abri où façonner ces poèmes, les lier, les relier. Je voulais me dérober aux rais de l’immédiat, m’éclipser, ignorer le chantier voisin, l’irruption du téléphone, les visites impromptues.
L’aube arrive. Pour l’écrivaine, elle est féconde. Elle se retire de l’agitation naissante, fait un pas de côté pour mieux observer le monde qui l’entoure, avant d’y revenir, alerte, à l’écoute et disponible. Colette Nys-Mazure évoque l’excitation (…)

Je ne suis pas un oiseau

1er mai 2019

Je ne suis pas un oiseau

Entre écriture poétique et recherches graphiques, Je ne suis pas un oiseau aborde et joue sur la question du sens des mots et de la représentation de la migration, du déracinement, de la dignité, du fatum, de la destinée imposée par les catastrophes et les guerres. Bien que le sujet soit ancré dans l’actualité, Anne Herbauts lui donne un sens très large, et non connoté ou lié à des évènements précis. Le livre porte la question du sens, du regard et de la définition que l’on pose sur la migration, par ce (…)

Nos abris

15 mars 2019

Nos abris

Albane Gellé poème, Anne Leloup lithographies.
Quelques-uns, seuls, ensemble, tâchent de vivre au milieu de diverses étendues, géométriques, géographiques, ils essaient des combinaisons de vies et d’émotions, ils se battent avec des confusions, testent les positions de leurs phrases, inventent des figures, s’appliquent à placer leur corps dans une dimension à leur taille, laissent des espaces mesurés entre chacun d’entre eux, se tutoient, cherchent au bout du compte à se mettre à l’abri des (…)

Poème
de l’instant

Coplas

Que fais-tu, hibou, sur ton olivier,
avec ces grands yeux tout écarquillés ?

Je m’occupe à observer, dit l’oiseau,
du temps la longue traversée.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.