Esprit errant, pensée méditative

de Gao Xingjian

Esprit errant, pensée méditative

Traduction de Noël Dutrait

« Je crois que le poète doit être comme une chambre d’échos où tous les bruits du monde sont donnés à entendre. Je rêve toujours d’un poème conçu sous une forme dramaturgique où un processus de langage serait comme mis en scène. » déclarait Gao Xingjian dans la revue Poésie 96 en octobre 1996.

Paru le 23 mai 2016

Éditeur : Caractères

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Anise Koltz

Le porteur d’ombre

Et si mon poème n’était qu’un visa
pour un pays lointain
une facture impayée
un compte à découvert

Anise Koltz, Le porteur d’ombre, Éditions Phi, 2001.