Esthétique de l’Oulipo

Auteur : Hervé Le Tellier

Esthétique de l'Oulipo

L’oulipien, pour écrire certaines de ses œuvres, s’impose des « contraintes ». Contraintes de forme, de sens, de langue, etc. Il n’est certes pas le premier à les pratiquer avec jubilation—la littérature fourmille de formes et de règles, parfois oubliées. Mais lui, s’attache à les recenser, à les ressusciter, à en créer de nouvelles. La démarche oulipienne enthousiasme certains lecteurs, en laisse d’autres perplexes : c’est qu’elle repose sur une complicité culturelle. Cet ouvrage de référence, conçu par un membre de l’Ouvroir, présente avec simplicité les contraintes de la littérature oulipienne.

Paru le 1er septembre 2006

Éditeur : Le Castor Astral

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

Sed satis est jam posse mori. Lucain

Naître, et ne pas savoir que l’enfance éphémère,
Ruisseau de lait qui fuit sans une goutte amère,
Est l’âge du bonheur, et le plus beau moment
Que l’homme, ombre qui passe, ait sous le firmament !

Victor Hugo, 1802-1885, « Sed satis est jam posse mori. Lucain », Les feuilles d’automne, 1831.