Et l’orchestre joue sur le pont qui s’incline

Auteur : Chantal Dupuy-Dunier

<i>Et l'orchestre joue sur le pont qui s'incline</i>

Un matin,
nous nous éveillons
comme si nous ouvrions les yeux
sur tous les matins que promet le voyage.
L’air possède la texture translucide d’une orange.
Le nom des villes portuaires titille nos songes
et le moindre rideau nous semble une voiture.

Paru le 1er janvier 2011

Éditeur : La Porte

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lokenath Bhattacharya

Le spectateur enchanté

Posté à la fenêtre, dans la maison qui est la sienne, enca-
dré, tableau lui-même, il reste là, à regarder. Son regard
tourné vers qui, quoi ? Vers la rue ? Ne s’y rencontre-t-il,
au contraire, ni chemin ni défilé ? Pas davantage d’arbres,
de collines, de montagnes ? Pas non plus d’êtres vivants,
pas un seul ? N’y trouve-t-on donc que vide infini, ciel illi-
mité, insondable silence ?

Lokhenath Bhattacharya, Le spectateur enchanté, Éditions La Part des anges, 2000.