Éthique et poétique du traduire

Auteur : Henri Meschonnic

Éthique et poétique du traduire

Ce livre prend la suite de Poétique du traduire. Traduire est un acte de langage, et tout acte de langage implique une éthique de langage.
Ainsi la poétique du traduire ne saurait être comprise comme une réflexion régionale et autonome sur ce que c’est que traduire, et même spécialement ce qu’on appelle la littérature.
Au contraire, la poétique du traduire montre que chaque traduire expose sa théorie du langage, et que le langage implique un continu et une interaction avec l’art, l’éthique et le politique, la politique.
Traduire en est le laboratoire expérimental, le terrain majeur d’une critique des idées reçues concernant le langage, où la critique du rythme fonde une éthique et une politique du traduire.

Paru le 1er octobre 2007

Éditeur : Verdier

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

« Fabulation »

« Cela » : cet inconnu sis au plus intime de soi comme une abeille lovée dans l’ombre pourpre des pétales d’une rose tout en plis et replis pour s’y nourrir de son odeur, de ses sucs, de sa chair, de sa tiédeur. De ses secrets.

Sylvie Germain, « Fabulation », Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.