Être vie, vent ; nous, rire les lents demain

Auteur : Émilie Gandois

Être vie, vent ; nous, rire les lents demain

Illustrations Syrano.

Être vie, vent ; nous, rire les lents demain est un recueil incisif et sensible, une somme raisonnée de poèmes à rimes, de vers à rythmes réguliers ou libres, de chansons, de dialogue ou textes poétiques en prose…, un florilège prélevé dans la production hétéroclite et prolifique d’une artiste aux multiples facettes et ordonné en cinq chapitres, aux titres-valises, qui figurent les cinq grands thèmes de prédilection de Émilie GANDOIS. La poétesse, autrice, comédienne et chanteuse, s’approprie le quotidien pour nous toucher là où ça fait du mal et du bien, entre la rage et la tendresse. Elle nous assène des vérités sur le monde, dépeint des possibles exploits issus de nos faiblesses, se penche sur les relations hommes-femmes, mères-enfants, sur l’amour, la solitude, la violence et l’espérance… Illustré par les créations de SYRANO, ami artiste, pluriel lui aussi, auteur-compositeur-interprète-réalisateur et graphiste, ce recueil manifeste la vision aiguë d’une génération et l’urgence de dire, de traduire et de partager.

Paru le 2 juillet 2018

Éditeur : Éditions Prolégomènes

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.