Exposition

7 mars 2020

Poésie Sur Montpellier

Ateliers poétiques à partir de 5 ans (14 h - 18 h)
Buffet (14 h - 18 h 00)
Résultat concours de poésie "Le courage à tout âge"
Exposition de poèmes (en continu)

Résistance (s) - Exposition collective à Vallauris

7 mars 2020

Résistance (s) - Exposition collective à Vallauris

Le thème officiel de ce printemps des poètes 2020 étant « le courage » , nous proposons une exposition de différentes créations artistiques qui seront selon l’ inspiration des artistes une dénonciation , un hommage ,un message d’espoir etc….autour du thème « le courage de résister ». Résister à quoi me direz-vous ? A la mode , aux gafa et autres réseaux sociaux , aux addictions , à la maladie , à la pollution , au jeunisme , à la peur , au pouvoir , au racisme , à l’intolérance , à la discrimination , à (…)

Déracinés

7 mars 2020

Déracinés

Déracinés : exposition dans les vitrines des commerces de Chauvigny (86) réunissant les sculptures de Véronique Delbos :
Migrants, réfugiés, déplacés, demandeurs d’asile, sans-papiers. Tous sont, aujourd’hui, des êtres humains déracinés. La souche, arrachée elle aussi à son sol, fait corps avec ceux qui ont désormais perdu toute identité et qui ne voient plus le bout de ce trop long chemin (…)

7 mars 2020

Exposition des créations des écoles de la ville, Mur des poèmes

Comme chaque année, la médiathèque expose les créations poétiques réalisées par les écoles de la ville. un mur des poèmes est ouvert à tous pour afficher ses productions poétiques.

La maison et le monde

7 mars 2020

La maison et le monde

L’exposition La maison et le monde présente une sélection de films courts réalisés entre 2014 et 2019 par des étudiant•e•s de classe préparatoire littéraire spécialité cinéma du lycée Mistral d’Avignon. Voyages inattendus, explorations temporelles, questionnements intimes, rencontres documentaires ou imaginaires, expérimentations formelles, ces films sont le résultat d’un projet conçu et mené par Clément Dorival, Frédérique Hammerli et Emmanuel Roy pour l’association Anamorphose. Le projet La maison et le (…)

Cabaret poétique

7 mars 2020

Cabaret poétique

Lecture "cabaret poétique"

7 mars 2020

Exposition "Eclats de Lumière"

« Des éclats de lumière pour oser dire cet éclat d’être, en empruntant le chemin poétique du haïsha. »
Exposition de photos conjuguées avec des haïku, une forme japonaise de poèmes courts en trois vers.
Visible aux heures d’ouverture de la médiathèque

"La Puce en Carton" - Valérie LE GALL

7 mars 2020

"La Puce en Carton" - Valérie LE GALL

Ouvert de 10h à 12h et de 14h à 17h (fermé le dimanche matin)
Adepte d’ Upcycling depuis 25 ans, LA PUCE EN CARTON utilise des emballages de récupération et leurs donne une seconde vie en les valorisant au travers de ses créations. Ses œuvres, uniques et poétiques, suscitent l’étonnement et témoignent des splendeurs de la biodiversité.
Guitariste et musicienne de formation, le dessin, la peinture puis la sculpture intègrent son univers artistique afin de défier la dextérité de ses mains. Entre 2003 et (…)

7 mars 2020

la poésie s’affiche sur les murs

Plus de 300 poèmes illustrés ou non seront exposés dans les couloirs du Centre ainsi que dans les salles thérapeutiques et les bureaux du personnel.

7 mars 2020

Livre d’artiste -Poésie—Peinture

Printemps des poètes. Deux univers, une exposition artistique pour les réunir.
Nicole JOSEPH de l’esprit à la MAIN, des livres d’artiste uniques comme le lieu d’un art total où la liberté de la forme rejoint l’expression poétique.
Marina Haccoun-Levikoff
Entre ce qui se Voit et ce qui se LIT, des livres d’artiste et des poèmes rendus visibles dans la proximité de poètes de l’essentiel tels que Benjamin Fondane, Ossip Mandelstam, Marina Tsvetaïeva, Anna Akhmatova, Wislawa Symborska, Adonis, Omar (…)

Poème
de l’instant

Stéphane Crémer

La Terre

Au sortir d’un rêve à Brasilia j’ai empoigné
la terre, déjà si âcre à mes mains
que leurs paumes m’ont paru des papilles
d’où montait un goût avec son parfum.

Quelqu’un est mort bien loin ce matin
et j’ai pensé, en me baissant jusque là
pour l’emporter à mon tour, que je saurais
l’y ensevelir à ma manière en secret.

Ainsi – car n’allons pas priver la poésie
de sa logique : ni car ni ainsi ne sont proscrits
du poème, ni aucuns mots, pourvu qu’ils s’unissent
en pensée par-delà les marges noires du faire-part ! – ,

ainsi je garde près de moi, dans des flacons
comme une épice sur l’étagère de ma cuisine,
ce pigment rouge du Brésil dont je sais qu’un jour,
empesé à l’amidon de mon choix, un beau jour

nous partagerons la délicieuse peinture mitonnée
qui montrera, aussi bien qu’une Joconde enfin
pour de bon éclipsée de son cadre, ce qu’il reste
de cette disparition : un paysage, et son horizon !

Stéphane Crémer, compost, Éditions isabelle sauvage, 2013.