Exposition

Regards d'encre - Art&poésie

12 mars 2020

Regards d’encre - Art&poésie

Une manifestation Itinéraires-Art contemporain
Regards d’encre c’est
61 artistes
30 poètes
5 maisons d’édition,
présentés à Limoges et à Viroflay,
durant le Printemps des Poètes 2020 !

LE KIOSQUE A POEMES

11 mars 2020

LE KIOSQUE A POEMES

LIeu de libre affichage pour tout un chacun de venir déposer son ou ses poèmes , qui seront ensuite publiés.

L'OEIL POETE

11 mars 2020

L’OEIL POETE

Exposition de poèmes de membres de l’association ou de poètes invités, ainsi que d’oeuvres d’arts visuels (peintures, collages, photographie, sculpture) de membres de l’association.
Vernissage le vendredi 13 mars à 18h. Ouvert à tous

11 mars 2020

Courage à la mine

Venez redécouvrir le musée de la mine dans une visite littéraire ponctuée de lectures autour du thème du courage, puis préparez votre plus belle plume pour créer une installation littéraire dans le vestiaire des mineurs !

11 mars 2020

HIC

Spectacle
Musée de Picardie | 17h
La Cie Tanmis définit son approche artistique de « cirque architectural » : comment la pratique de cirque peut façonner l’espace, le modifier et déplacer le regard que l’on porte sur la performance circassienne ? Les artistes réinterrogent notre rapport quotidien avec notre environnement. Il y a ce qui est visible, physique, et
ce qui est ailleurs, dans le souvenir et les sensations qu’on garde des lieux
et des objets. Au rythme des vibrations de la contrebasse, (…)

11 mars 2020

LAURENT DOUCET & PHILIPPE FONTALBA : LE COURAGE SOUS LA PLAGE !

PRINTEMPS DES POÈTES LE 11 MARS 2020 A 18H A LA LIBRAIRIE CALLIGRAMME DE CAHORS : LE COURAGE SOUS LA PLAGE ! (LECTURE-CONFÉRENCE ET VERNISSAGE DE L’EXPOSITION)
« Le Courage » est le thème de cette 22ème édition du Printemps des Poètes qui se déroule en ce mois de mars dans toute la France et de plus en plus au-delà de nos frontières. A cette occasion le poète Laurent Doucet et le photographe Philippe Fontalba présenteront mercredi 11 mars à 18h à l’invitation de la librairie Calligramme de Cahors leur (…)

11 mars 2020

Déclamation de poèmes et exposition des créations

Exposition de travaux d’élèves du collège Jacques Prévert de Saint-Genis-Pouilly

Le Champ des poèmes

11 mars 2020

Le Champ des poèmes

Au printemps des poètes, des poèmes fleurissent
dans Quessoy, sous forme de quatrains, de strophes
ou de vers libres.
Ces bribes de poèmes vont peut-être vous surprendre,
vous charmer, provoquer en vous un coup de cœur,
éveiller une émotion imprévue.
Suivez le parcours « Le champ des poèmes »,
autour de l’église, sur la place de la mairie,
le long de la venelle du cimetière, dans les commerces, devant la bibliothèque, et laissez-vous emporter par le pouvoir évocateur des mots.
Choisissez (…)

10 mars 2020

Cocon poétique

Le Cocon poétique est un espace visuel et sonore destiné à tous les publics, enfants ou adultes, et conçu pour la découverte de la poésie. Lumineuse et translucide, la structure crée un environnement intime et douillet dans lequel le visiteur peut s’installer confortablement. Un dispositif audio spécifique favorise l’écoute de poésies lues et contenues dans une sélection de CD. Plusieurs montages sonores sont également disponibles, fruits d’un travail de collecte de paroles poétiques, voix de tous âges, (…)

10 mars 2020

MY HERO !

Les médiathèques renouvellent l’expérience de l’an dernier autour des livres illustrés.
En lien avec le thème du Courage, le thème de l’exposition est le héro, les héros, My Hero !
Le héros peut renvoyer de la figure du résistant à la figure du héros du quotidien : les sujets d’inspiration sont larges et variés.
L’exposition mêlera l’écriture manuscrite d’un poète et l’œuvre d’un artiste (peinture, dessin, photo, techniques mixtes). Les médiathèques peuvent vous aider à trouver votre partenaire, poète ou (…)

Poème
de l’instant

Jacques Ancet

La dernière phrase

Il n’y a ni drame ni déchirure.
On dirait dans le jour un infime
vertige. Rien ne change mais tout
vacille. ce qu’on voit, on le voit
comme s’il venait de s’absenter
et que chaque objet portait encore
une trace de ce qui s’éloigne.
Un peu de chaleur avant le froid.
Une attente qui n’attend plus rien.

Jacques Ancet, La dernière phrase, Frontispice de Paul Hickin, Éditions Lettres vives, 2004.