Fables des orées et des rues

Auteur : Alexandre Voisard

Fables des orées et des rues

"La dame triste
Madame à sa tourmonte
en ce frais plus d’une flèche à son arc
mais rien ne ressemble plus
à un coeur que le coeur d’à côté
elle ne voit personne qui réponde
à son désir dressé en crête
alors elle demande l’écuelle
où ses larmes mettront un peu de sel
à la soupe si fade
qui reste son ordinaire".

Paru le 1er octobre 2003

Éditeur : Bernard Campiche

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.